Alors que le colossal projet urbain Charenton-Bercy est actuellement dans la phase création de zac, avec un objectif de début de construction à partir de 2021, les habitants et autres curieux vont pouvoir s'imprégner du projet tout en se souvenant de l'histoire du quartier à l'occasion d'un circuit connecté qui a été inauguré ce samedi 22 juin.

Ce circuit, en place jusqu’au 22 septembre, partira du pont de l’avenue de la Liberté jusqu’au centre commercial Bercy 2 en passant par les bâtiments de Natixis puis de l’AP-HP, la rue du Port aux Lions et encore les jardins du cardinal de Richelieu. Un marquage au sol aux couleurs du projet balisera le circuit. Pas besoin de télécharger une application. A chaque étape, un QR code renvoyant à un mini-site donnera des informations sur l’historique du lieu, les projets prévus à cet endroit et abordera une dimension du projet. Un quizz sera également proposé et à l’issue des trois mois de circuit, le gagnant tiré au sort gagnera un bon d’achat de 100 euros à consommer dans le centre commercial. «L’objectif est de toucher les gens qui n’ont pas participé aux réunions de concertation en proposant une autre modalité de s’immerger dans le projet», explique-t-on à Grand Paris Aménagement, l’aménageur du site aux côtés de la ville de Charenton-le-Pont. Aux manettes de ce circuit connecté : Rouge Vif Territoires et l’Agence verte.

D’ici à 2030, le projet Bercy-Charenton, pendant du projet parisien Charenton-Bercy, doit totalement transformer ce quartier coincé entre périph, Seine et voie ferrée. Le double projet prévoit notamment une jonction Paris-Charenton grâce au prolongement de la rue Baron-Leroy, ainsi que l’aménagement d’une passerelle jardin au-dessus du faisceau ferroviaire (image de une). Au programme côté Charenton : 360 000 m2 dont 166 000 m2 dédiés aux bureaux et aux activités, 61 000 m2 aux commerces et à l’hôtellerie, 1000 logements (30% de sociaux), des résidences spécialisées (étudiants, seniors …), des nouveaux équipements type crèche et école et de nouveaux espaces publics.

 

Source : 94 Citoyens

Retour aux actualités