Paris-Est-Marne-et-Bois est le premier territoire français à recevoir le label villes et métiers d’art, reconnaissant le tissu d’artisans d’art de ses 13 villes.

Elle préfère se cacher derrière les plumes de son éventail. Mais c’est bien elle la star du jour. Restauratrice de globes et d’éventails anciens, Yolaine Voltz, 32 ans a reçu le prix d’artisanat d’art de Paris-Est-Marne-et-Bois*. Un premier prix pour celle qui a installé son atelier à Vincennes il y a quatre ans et qui étrenne cette nouvelle reconnaissance créée en collaboration avec la chambre des métiers et de l’artisanat du Val-de-Marne. Et cela n’est pas anodin pour le territoire.

Son président et maire de Nogent Jacques J.P. Martin (LR) avait rassemblé plusieurs artisans d’art du territoire pour recevoir ensemble le label villes et métiers d’art. Paris-Est-Marne-et-Bois est le premier territoire français à être reconnu comme tel.

« Un gisement d’activité non délocalisable »

Le président de l’association des villes et métiers d’art et député (LREM) de l’Hérault Philippe Huppé a ainsi décerné le label au territoire. « Les métiers d’art amènent le territoire vers l’excellence », a-t-il assuré.

« Notre territoire et ses treize communes disposent d’un atout considérable au plan de cette filière. Une dynamique pour les entrepreneurs qui ont envie de créer. Le fait de qualifier le territoire profitera à tous ceux qui voudront se lancer. Les métiers d’art sont un gisement d’activité non délocalisable et une valeur sûre pour notre territoire », s’est réjouit Jacques J.P. Martin qui compte bien s’appuyer sur la filière pour donner une « image plus attractive de l’Est parisien. »

*Bry-sur-Marne, Champigny-sur-Marne, Charenton, Fontenay-sous-Bois, Joinville-le-Pont, Le Perreux, Maisons-Alfort, Nogent-sur-Marne, Saint-Mandé, Saint-Maur-des-Fossés, Saint-Maurice, Villiers-sur-Marne, Vincennes.

Source : Le Parisien
Retour aux actualités