Mercredi 9 octobre 2019 à Livry-Gargan, l'État et les collectivités, dont Paris Est Marne&Bois, ont signé un protocole d'engagement pour une meilleure qualité environnementale et sanitaire de l'eau relatif à la baignade en Marne.

 

L'engagement en faveur de la qualité de l'eau a pour but d'éviter les rejets d'eaux usées traitées directement dans les cours d'eaux et de résorber les mauvais branchements  d'assainissement. Pour ce faire, Paris Est Marne&Bois a consacré 30 millions d'euros en 2019 à ces travaux (quartier Coeuilly à Champigny-sur-Marne, l’île Fanac à Joinville-le-Pont, le bras de Gravelle à Saint-Maurice, ...)

Le Préfet de Région Michel CADOT a félicité Paris Est Marne&Bois pour la présentation de l'opération exemplaire qui a lieu sur l'île Fanac. Cette opération consiste, pour une cinquantaine de riverains, à créer un nouveau réseau d'eaux usées afin d'éviter les rejets de pollution sur cette île de la Marne. Après que le département du Val-de-Marne et les 2 autres intercommunalités aient présenté les actions menées pour améliorer la qualité de l'eau de baignade, Paris Est Marne&Bois a détaillé l'opération Fanac.

Outre les travaux de création du réseau d'eaux usées, la véritable innovation est la prise en charge directement par l'intercommunalité Paris Est Marne&Bois des travaux de branchement chez les particuliers sur le nouveau réseau.

L'intercommunalité assure directement les travaux chez les particuliers, encaisse par avance la subvention de l'Agence de l'Eau et ne réclame aux riverains que le solde à payer à la fin des travaux. Cela leur garantit des travaux de qualité mais aussi évite d'avancer les frais. De plus, cela garantit également que dès la fin des travaux, l'île Fanac sera totalement dépolluée.

 

Légende : Jean-Jacques Pasternak, conseiller de Territoire Paris Est Marne&Bois et Alain Guetrot, Premier Maire Adjoint à Saint-Maurice signent le protocole d'engagement.
Retour aux actualités