Depuis sa création le 1er janvier 2016, la Métropole du Grand Paris a engagé un important travail dans le champ de ses compétences. Elle s’est affirmée comme un acteur clé, incitateur et facilitateur, auprès des acteurs du territoire métropolitain, pour les 131 communes et leurs 12 territoires.

La MGP a porté un engagement fort en faveur d’une métropole innovante, solidaire, durable et résiliente soucieuse du quotidien de ses habitants et dont l’ambition est de faire converger une vision stratégique au service mise en œuvre opérationnelle.
Marquée par une diversité de situations urbaines, de paysages, de patrimoines et d’acteurs, le territoire de la MGP est le support d’une dynamique d’importants projets tournés vers l’avenir.

Les 4 projets majeurs de la Métropole du Grand Paris

Le réseau de transport en commun Grand Paris Express (GPE)

Le GPE est un projet de rénovation du réseau de transport public existant et de développement de nouvelles lignes de métro (plus de 200 kilomètres de rails, 68 nouvelles gares), mené par la Société du Grand Paris.

Qualifié de "chantier du siècle", le GPE est aussi un projet urbain, social et économique, qui va profondément modifier l’aménagement de la région Ile-de-France. Autour de chaque nouvelle gare et tout au long du tracé, ont été pensés des projets urbains permettant de constituer des pôles d’attractivité en banlieue, où les habitants vivront, travailleront, étudieront, se cultiveront… Ce projet d’aménagement concernant plus de 12 millions de personnes vise ainsi à rééquilibrer le territoire francilien entre l’est et l’ouest, la banlieue et Paris.

La ligne 15

L'EPT ParisEstMarne&Bois sera traversé essentiellement par la ligne 15 au niveau du tronçon est, ce qui nécessite notamment la construction de 3 nouvelles gares (Saint-Maur-Créteil ; Champigny centre et Bry-Villiers-Champigny).

Les transports collectifs ferroviaires en Ile-de-France sont actuellement largement saturés. Les projets de ligne 15 sud et 15 est permettront d’améliorer la situation d’ici 5 à 10 ans.
D’autres projets de transports amélioreront la desserte du territoire dont le prolongement de la ligne 1 du métro, la création de la gare RER de Bry-Villiers-Champigny avec interconnexion à la ligne E du RER, le prolongement de la ligne 1 du tramway, la mise en œuvre des schémas directeurs des RER A et E mais aussi la réalisation, à terme, du TCSP dit "Ex-RN 34".

Le réseau de transports collectifs est un élément structurel essentiel du territoire Paris Est Marne & Bois. A ce titre, l’Etablissement public territorial tient à participer à ce dialogue avec la Région visant à atteindre l’objectif commun d’une amélioration du réseau de bus en banlieue et dans Paris intra-muros.

Ce nouveau réseau transportera à terme deux millions de voyageurs par chaque jour, qui verront leurs temps de trajet considérablement réduits, notamment de banlieue à banlieue.

Transport, mobilité et déplacement

« L’Établissement Public Territorial (EPT) n’a pas de compétence en matière de transport.

En revanche, les EPT participent au comité de pilotage et comités techniques des lignes 15 est et 15 sud et sont également associés aux études de pôles multimodaux des futures gares (Nogent-le- Perreux, Saint-Maur- Créteil, Val-de- Fontenay, Bry-Villiers- Champigny ; Champigny centre).

Les projets de transports : les lignes 15 est et 15 sud sont le prolongement de la ligne 1, ligne 11, TCSP et Altival. 

Les EPT sont également associés aux projets de transports sur le territoire par la voie de l’aménagement (opérations d’aménagement autour des gares) et du développement économique (l’EPT est signataire d’une convention avec la Société du Grand Paris pour les clauses d’insertion dans les marchés de travaux relatif au chantier du Grand Paris Express) ».

Délibération D17-02 - Convention EPT - SGP clauses insertion

Délibération Annexe D17-02 - Convention EPT - SGP clauses insertion