Le territoire de Paris-Est-Marne-et-Bois est le premier depuis la création de la Métropole à adhérer à l’association de surveillance de la qualité de l’air.

 

Le territoire de Paris-Est-Marne-et-Bois est le premier à adhérer à Airparif depuis la création de la Métropole du Grand Paris. Dans un premier temps votée à l’unanimité en conseil de territoire, cette adhésion a été ratifiée officiellement il y a quelques jours. Le président du territoire Jacques JP Martin (LR) et celui d’Airparif Jean-Félix Bernard ont ainsi entériné la volonté des 13 communes de s’engager contre le réchauffement climatique et la pollution de l’air.

« Le territoire est confronté à des problématiques de particules fines et de dioxyde d’azote dues en partie aux autoroutes A4 et A86, et le périphérique le traversant, justifie-t-on au territoire. Même si la qualité de l’air s’améliore, de nombreux habitants restent encore surexposés à la pollution ». Un partenariat qui devrait renforcer le plan climat air énergie territorial.

Source : leparisien.fr

Retour aux actualités